Assurance pour vélo électrique : les garanties indispensables

assurance de vélo électrique

Publié le : 05 mai 20227 mins de lecture

La souscription d’une assurance pour vélo électrique est entièrement facultative, mais elle peut également vous protéger de multiples risques. Toutefois, le concept non obligatoire incite souvent les gens à l’ignorer, pensant qu’il ne leur est d’aucune utilité. Cependant, comme le dit le proverbe « mieux vaut prévenir que guérir », vous ne regretterez jamais d’avoir souscrit une assurance pour votre VAE.

Pourquoi assurer son vélo électrique ?

En tant qu’usagers de la route, les cyclistes sont tout aussi altérables que les piétons et les automobilistes. Théoriquement, comme pour les autres moyens de transport, le risque d’accident est possible. Une fois sur la route, conduire un vélo à moteur n’est pas seulement sportif, mais les obstacles sont nombreux. Selon le type de vélo que vous possédez, une assurance peut certainement être obligatoire. C’est donc le cas pour les modèles sélectionnés de vélos électriques de type Véhicule à Assistance Electrique pouvant rouler à des vitesses supérieures à 25 km/h ou ayant une puissance supérieure à 250 watts et entrant dans la catégorie des cyclomoteurs. En effet, il est essentiel qu’il soit enregistré sous un contrat d’assurance. L’assurance ne s’avère pas obligatoire pour les vélos à assistance électrique ou VAE et les prototypes électriques inférieurs à 25 km/h. Néanmoins, pour protéger l’utilisateur et les biens, il est conseillé de souscrire à un contrat qui couvrira les frais et les dommages s’il y a un problème avec le tiers. Ainsi, il est vivement recommandé, voire nécessaire, d’avoir une assurance de vélo électrique !

Quelle assurance choisir pour son vélo électrique ?

Pour les VAE et les vélos non électriques, la responsabilité civile énoncée dans le contrat multirisque habitation permet de couvrir les dommages causés à autrui. Toutefois, il ne couvre pas les dommages éventuels à l’utilisateur. Ainsi, elle ne pourrait pas non plus indemniser les utilisateurs si le vélo était volé à l’extérieur de l’habitation.

Souscrire une assurance de vélo électrique permet de l’assurer en cas de vol ou de dégradation. De ce fait, les garanties accidents pourraient également être utilisées pour rembourser tous les frais de traitement liés aux accidents de vélo électrique. Une protection juridique serait recommandée en cas de litiges. L’assurance obligatoire pour les cyclomoteurs (VAE) est la même que pour les motos. Occasionnellement, il pourrait y avoir des offres spéciales pour les vélos électriques.

Assurance pour vélo électrique : Quelles sont les garanties indispensables ?

La garantie Responsabilité Civile ou RC (les fondamentaux du Bien Rouler) : elle couvre les dommages qu’un cycliste peut causer à autrui. Généralement, la responsabilité civile est incluse dans l’assurance multirisque habitation, principalement du genre résidence. Ainsi, elle garantit tous les dommages corporels et/ou causés à une autre personne.

La garantie sur les dommages corporels des amateurs du VAE : lorsque vous roulez à vélo, vous vous exposez à divers risques, comme des chutes ou bien des accidents avec d’autres automobiles, piétons et cyclistes. S’il n’est pas correctement équipé, vous pouvez même vous blesser gravement. Concentrez-vous ainsi sur les protections dont le cycliste a besoin en cas de blessure. Si le cycliste est blessé par une chute, il sera pris en charge par l’assurance maladie et sa mutuelle pour l’hospitalisation et les soins. En cas d’accident de circulation avec une automobile à moteur terrestre, quel qu’en soit l’accident, le cycliste blessé est pris en charge par l’assureur RC de l’automobile, sauf s’il a commis une bêtise impardonnable à l’origine de l’accident. En cas d’accident avec d’autres piétons ou cyclistes, il est réellement important de savoir l’origine de l’accident. Si le cycliste assuré est fautif, sa garantie RC couvre les dommages engendrés à autrui. Par contre, l’assurance RC de l’autre piéton ou cycliste fautif couvre les dommages matériels ou corporels subis si le cycliste assuré n’est pas responsable.

La garantie sur les dommages matériels : un vélo présente généralement un coût spécifique, surtout s’il est doté d’un dispositif électrique, dont il faut revoir le prix d’assurance de vélo électrique. De plus, une assurance vélo spécifique peut couvrir quelques événements tels que l’assurance pour vol de vélo électrique, les catastrophes naturelles, les dommages entraînés par les incendies et les accidents… Notamment, c’est le cas du concept Matmut sur l’assurance 2R Liberté qui couvre les VAE contre : le vol avec attaque, la tentative de vol avec agression, les tempêtes, les attentats, les incendies, les catastrophes technologiques ou naturelles, les dommages accidentels, etc. Il est donc indispensable de souscrire à une assurance spécifique pour vélo électrique afin de prévenir les risques contre les divers événements qui peuvent se passer à tour moment et à n’importe quelle heure. Aussi, il est important de connaître toutes les conditions indispensables lors de la souscription.

Quelles sont les conditions de souscription d’assurance pour vélo électrique ?

Chaque compagnie d’assurance est libre de fixer les sur la fixation des conditions d’assurance des vélos électriques. D’une manière générale, vous aurez besoin d’au moins : les VAE qui sont certifiés et n’ont subi aucune modification mécanique sauf si elles sont réalisées par le constructeur, d’avoir à votre disposition un numéro de série du VAE, une facture du vélo et une facture d’antivol (figurant sur une liste déterminée par la compagnie d’assurance). En réalité, chaque assureur n’exige pas que le vélo électrique soit marqué. Par contre, le marquage d’antivol du VAE est généralement obligatoire.

Plan du site