Jusqu’à quel âge une assurance décès peut être souscrite ?

Publié le : 01 mars 20214 mins de lecture

Le contrat d’assurance décès est impératif pour se protéger et pour garantir la sécurité financière de sa famille. Aussi, il est conseillé de se souscrire à des assurances complémentaires. Ceci est dans le cas où l’assurance proposée par l’entreprise ne soit pas suffisante pour le salarié et pour toute la famille. Faire appel à des professionnels est conseillé pour évaluer le niveau de garantie. L’assurance décès garantit la période qui est fixée dans le contrat. L’assureur conserve les sommes versées. Jusqu’à quel âge une personne peut-elle être souscrite à une assurance décès ? 

Qu’est-ce que l’assurance décès ?

L’assurance décès est une garantie qui vise à se couvrir soi-même ainsi que sa famille. Au sein des compagnies d’assurance, il existe différentes couvertures qui aident chaque personne au sein d’une société. Avant de se souscrire, il est impératif de faire appel à des professionnels pour connaître le niveau de garantie maximum. Quelques sites permettent de s’informer, à l’instar du www.maif.fr. Au moment de la souscription, une somme est versée. Aussi, un bénéficiaire est désigné au préalable pour recevoir le capital ou la rente. La souscription se fait de façon individuelle ou collective pour une durée limitée ou illimitée.

À quel âge se souscrire à une assurance décès ?

L’âge est un paramètre important pour une souscription. Selon l’assurance, les garanties s’arrêtent à un certain âge. Dans la majorité des pays, l’âge requis pour une souscription est de 18 ans. Évidemment, cela dépend des compagnies d’assurance, qui permet à certains souscripteurs de s’inscrire parfois à 16 ans. En ce qui concerne certains assureurs, même si la souscription se fait à un âge précoce, il existe toujours une fin pour les garanties. Il est important de savoir que plus une personne est jeune, plus la somme versée est faible.  

Jusqu’à quel âge une personne peut-elle être souscrite ?

Une personne peut être souscrite selon son objectif et sa situation familiale. Des éléments permettent de choisir la bonne option et faire le bon choix. Selon certaines compagnies d’assurance, il est possible de se souscrire à 60, 70, 75 et 80 ans. En ce qui concerne l’assurance décès, pour une assurance souscription à une garantie viagère. Cette assurance concerne le versement du capital décès aux bénéficiaires désignés par l’assuré. Ainsi, même à l’âge de 75 ans, une souscription est toujours possible. Par contre, la garantie PTIA prend fin selon les circonstances contractuelles à différents âges : à 60 ans ou à 64 ans. Ainsi, le maximum d’âge dépend de la compagnie d’assurance et de l’assuré.

Plan du site